Retour en haut

Natacha Zongo

Natacha Zongo

S’investir dans de grandes causes sociales malgré la modicité de ses moyens. Voilà rapidement résumé l’ancrage de la vie de Fatimata Zongo plus connu sous l’appellation de Natacha Zongo.


Née à DALOA en CÔTE D’IVOIRE , Natacha Zongo a soutenu discrètement de nombreuses causes sociales et divers projets artistiques au Burkina Faso sans jamais que son nom ne soit directement associé à ses évènements. Elle embrasse véritablement les milieux culturels en devenant dès 1996, Miss Kouroudja à Top Vacances Culture, la plus grande manifestation culturelle en milieu scolaire à Bobo-Dioulasso, le seconde ville du Burkina Faso. Après cette première expérience,  Natacha Zongo décroche sa première expérience cinématographique. A travers un petit rôle dans la série phare de la jeunesse burkinabè de l’époque “A nous la vie’. Une expérience qui espère-t-elle en appellera d’autres. Mais, sa vie ne suit pas cette trajectoire rectiligne qu’elle imagine. En effet alors qu’elle poursuit ses études dans une école d’hôtellerie et de tourisme, elle décroche en 2003 un emploi en qualité d’hôtesse avec la compagnie “Point Afrique” qui se positionne sur le marché Burkinabè. Elle s’installe donc pour la France. Elle est ensuite promue responsable des vols Afrique de la compagnie charters vu d’origine comme une destination privilégiée. De promotrice touristique, elle ajoute une autre corde à son arc en rentrant de plein pied dans les milieux de la presse. Ainsi en 2007, elle fonde le magazine culturel “Star Hebdo” avec pour siège Ouagadougou. Elle en est la directrice de publication. Le magazine a pour but de promouvoir la culture burkinabè et africaine avec un accent particulier sur la mise en relief des artistes musiciens et leurs productions. Le magazine contribuera à la mise en orbite de nombreux talents musicaux qui font aujourd’hui la fierté du Burkina Faso notamment Floby, Dez Altino, les As DJ, hamed smani.


En 2008 soutien à feu DJ ARAFAT pour la réalisation de son clip kongor. Parallèlement, la directrice de publication s’investit personnellement dans des sorties discographiques en aidant à la production de certains artistes. Fin 2009, les projets familiaux prennent le dessus sur les investissements professionnels, Natacha Zongo décide de se réinstaller en France pour consolider les liens familiaux. Elle redevient à nouveau maman. Après près de 8 années de stand by, en 2016, elle lance de nouveaux projets professionnels. On la retrouve à la de 2J auto, une entreprise qui se consacre à la vente automobile en France et en exportation. Parallèlement, elle écrit le scénario d’un film “Fatim” qui est aujourd’hui en projet de réalisation. En 2019, elle lance l’association” Terre Glorieuse” dont elle occupe la présidence pour venir en soutien au migrants qui souhaitent se réinstaller dans leurs pays d’origine à travers des aides dans le domaine de l’élevage et de l’agriculture. Dans cette même dynamique. Elle comprend que le retour doit être accompagné de l’installation dans des logements décents, elle avance donc le projet ” A chacun son toit” qui doit aider à la possession d’un logement décent.
En 2020, elle renoue pleinement avec le cinéma et rejoint l’équipe dirigeante du festival ” l’Afrique fait son Cinéma” à Paris en France.


En 2021 elle est Coproductrice du projet de série Tv KAMERAGE.
Pour les années à venir , elle a de grandes ambitions et n’oublie pas l’Afrique, cette partie d’elle avec laquelle elle entend vibrer à l’unisson.

©AFNETWORK 2017-2022. All rights reserved.