Le Marocain Nabil Ayouch et le Tchadien Mahamat-Saleh Haroun sont en lice pour la Palme d’or cette année.

Du 6 au 17 juillet, Cannes redeviendra la capitale mondiale du cinéma après un silence d’une année pour cause de pandémie. Près de quatre-vingts films seront présentés sur quatre sélections, la Palme d’or demeurant le Moby Dick des cinéastes, cette baleine blanche dont l’obtention permet de toucher un public mondial.

En 2019, Atlantique obtenait le grand prix du jury offrant à la cinéaste sénégalaise Mati Diop une reconnaissance mondiale, facilitant la mise en œuvre de son prochain film. Cannes est un magnifique tremplin pour toucher le maximum de publics aux identités diverses.

Mahamat-Saleh Haroun
Mahamat-Saleh Haroun
Nabil Ayouch
Nabil Ayouch
News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code